mercredi 24 janvier 2018

Les oiseaux

En février, nous vous invitons à venir (re)découvrir un classique du cinéma :



  Les oiseaux 
d’Alfred Hitchcock 
en VOST - Version restaurée 
Date de sortie mai 1963

Avec Tippi Hedren, Rod Taylor, Suzanne Pleshette
Genres : Thriller, Epouvante-horreur
durée : 2h 00min
 

Séance le jeudi 1er février à 20h

!!! La séance sera présentée par la classe de Seconde 7 du lycée !!!


Rendez-vous devant le lycée à 19h30 pour les internes, 
devant le cinéma à 19h45

Inscriptions jusqu'au mercredi 31 janvier, 20h



Synopsis : Melanie, jeune femme quelque peu superficielle, rencontre chez un marchand d'oiseaux un brillant et séduisant avocat qui recherche des inséparables. Par jeu, Melanie achète les oiseaux et les apporte a Bodega Bay. Dés son arrivée, elle est blessée au front par une mouette... 

Bande annonce :  



lundi 15 janvier 2018

Makala

En janvier, nous vous invitons à découvrir Makala au ciné-club : 



  Makala
(« charbon », en swahili) d’Emmanuel Gras

France - Décembre 2017 .
un documentaire
d’Emmanuel Gras

(Grand Prix Semaine de la Critique -Cannes 2017 )

durée : 1h 36min

 

Séance le mardi 23 janvier à 20h


Rendez-vous devant le lycée à 19h30 pour les internes, 
devant le cinéma à 19h45

Inscriptions jusqu'au lundi 22 janvier, 20h



Synopsis : Au Congo, un villageois rêve d’un avenir meilleur. Il peut compter sur les arbres de la brousse environnante, ses bras et sa volonté tenace. Après 50 kilomètres de routes inhospitalières, il découvrira le prix réel de ses rêves. Entre thriller social et chronique métaphysique, Makala brûle de l’essence noire de son titre. Il en a l’éclat ténébreux et la dureté, qui est aussi celle de la vie de Kabwita, héros d’un voyage harassant.

Critiques : 
Les Inrockuptibles par Serge Kaganski  On a presque la sensation de participer, de transpirer et de s'essouffler avec le personnage. Si la grandeur du cinéma réside dans sa puissance d'incarnation, de dévoilement, de renouvellement du regard, alors on sait que "Makala" est grand dès ses premières minutes.

Positif par Dominique Martinez  : Image somptueuse, cadrages soignés, lumière naturelle choisie et quelques notes de violoncelle qui suggèrent une dimension existentielle. Emmanuel Gras ose la beauté de l'humain et de la matière pour filmer le travail (...)

Le Monde par Jacques Mandelbaum : Makala fait à ce titre partie d’une famille disparate qui, contre toute attente, réunit le néoréaliste Voleur de bicyclette (1948), de Vittorio De Sica, au huis clos hollywoodien, On achève bien les chevaux (1969), de Sydney Pollack.
 
Bande annonce



dimanche 3 décembre 2017

Hippocrate

Dans le cadre du "Moi(s) sans tabac" l'établissement organise une séance de cinéma et un débat autour du film Hippocrate le 4 décembre à 19h30 au Cap Cinéma.



Inscriptions auprès du Bureau de la vie scolaire



Synopsis
Benjamin va devenir un grand médecin, il en est certain. Mais pour son premier stage d’interne dans le service de son père, rien ne se passe comme prévu. La pratique se révèle plus rude que la théorie. La responsabilité est écrasante, son père est aux abonnés absents et son co-interne, Abdel, est un médecin étranger plus expérimenté que lui. Benjamin va se confronter brutalement à ses limites, à ses peurs, celles de ses patients, des familles, des médecins, et du personnel. Son initiation commence.

Bande-annonce
 

vendredi 17 novembre 2017

D'après une histoire vraie

En novembre au ciné-club : 


  un thriller de Roman Polanski, 
adapté du roman de Delphine de Vigan 
(récompensé en 2015 par le prix Renaudot et le prix Goncourt des lycéens)

durée : 1h 40min
 
Avec Emmanuelle Seigner, Eva Green, Vincent Perez
 

Séance le mardi 28 novembre à 20h


Rendez-vous devant le lycée à 19h30 pour les internes, 
devant le cinéma à 19h45

Inscriptions jusqu'au lundi 27 novembre, 20h


Synopsis : D’après une histoire vraie ou l’histoire d’une romancière à succès en panne d’inspiration, qui va lier connaissance avec une fan au comportement inquiétant. Alors que cette dernière s’installe à demeure chez l’écrivaine, leur amitié prend une forme extrêmement intrusive et toxique. Est-elle venue combler un vide ou lui voler sa vie ? Roman Polanski signe donc un thriller aux airs de farce soumis au jeu des variations paranoïaques.

Bande annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19573973&cfilm=248927.html

Formulaire d'inscription

lundi 2 octobre 2017

Le Jeune Karl Marx

Le deuxième film de l'année est proposé exceptionnellement un mercredi soir pour une soirée Ciné Conférence en présence de l'économiste Jean-Marie Harribey. 

ATTENTION la séance débute à 19h30




Film franco-allemand de Raoul Peck

Avec August Diehl, Stefan Konarske, Vicky Krieps, Olivier Gourmet

(1 h 58)

Séance le mercredi 18 octobre à 19h30


Rendez-vous au lycée à 19h ou à Cap'Cinéma à 19h15

Date limite d'inscription : lundi 16 octobre


Synopsis :

1844. De toute part, dans une Europe en ébullition, les ouvriers, premières victimes de la “Révolution industrielle”, cherchent à s'organiser devant un “capital” effréné qui dévore tout sur son passage.
Karl Marx, journaliste et jeune philosophe de 26 ans, victime de la censure d’une Allemagne répressive, s’exile à Paris avec sa femme Jenny où ils vont faire une rencontre décisive : Friedrich Engels, fils révolté d’un riche industriel allemand.
Intelligents, audacieux et téméraires, ces trois jeunes gens décident que “les philosophes n’ont fait qu’interpréter le monde, alors que le but est de le changer". Entre parties d'échecs endiablées, nuits d'ivresse et débats passionnés, ils rédigent fiévreusement ce qui deviendra la “bible” des révoltes ouvrières en Europe : “Le manifeste du Parti Communiste”, publié en 1848, une œuvre révolutionnaire sans précédent.



Bande-annonce



Formulaire d'inscription: attention, les inscriptions sont désormais closes

mardi 5 septembre 2017

Otez-moi d'un doute

C'est la reprise du Ciné-Cub !!!

Pour débuter cette 7è saison cinématographique, nous vous proposons une comédie de Carine Tardieu :
 


  France - Belgique - Septembre 2017.
avec Avec François Damiens et Cécile de France
 
durée : 1h40mns - tout public
 
Quinzaine des Réalisateurs - Cannes 2017

Sortie Nationale


Séance le mardi 12 septembre à 20h


Rendez-vous devant le lycée à 19h30 pour les internes, 
devant le cinéma à 19h45

Inscriptions jusqu'au lundi 11 septembre, 20h



Synopsis : Erwan, inébranlable démineur breton, perd soudain pied lorsqu’il apprend que son père n’est pas son père.
Malgré toute la tendresse qu’il éprouve pour l’homme qui l’a élevé, Erwan enquête discrètement et retrouve son géniteur : Joseph, un vieil homme des plus attachants, pour qui il se prend d’affection.
Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Erwan croise en chemin l’insaisissable Anna, qu’il entreprend de séduire...

Comédie sentimentale sur fond d’imbroglio identitaire, Otez-moi d’un Doute est la preuve que le talent peu émaner d’histoire simple. C’est véritablement la force de Carine Tardieu qui livre encore une fois un film marquant.

Bande annonce

vendredi 12 mai 2017

Rodin

Pour la dernière séance de l'année (eh oui... !), nous vous proposons vivre un peu au rythme du festival de Cannes (qui débute le 17 mai) en vous invitant à la projection de Rodin.
Ce film, réalisé par Jacques Doillon, est en compétition dans la catégorie longs métrages.


France - Mai 2017.
avec Avec Vincent Lindon et Izia Higelin
durée : 1h59mns - tout public

Séance le lundi 29 mai à 20h


Rendez-vous devant le lycée à 19h30 pour les internes, 
devant le cinéma à 19h45

Inscriptions jusqu'au dimanche 28 mai, 20h



Synopsis : A Paris, en 1880, Auguste Rodin reçoit enfin à 40 ans sa première commande de l’Etat : ce sera La Porte de L’Enfer composée de figurines dont certaines feront sa gloire comme le Baiser et le Penseur.Il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, lorsqu’il rencontre la jeune Camille Claudel, son élève la plus douée qui devient vite son assistante, puis sa maîtresse. Dix ans de passion, mais également dix ans d’admiration commune et de complicité. 
Après leur rupture, Rodin poursuit son travail avec acharnement. Il fait face et au refus et à l’enthousiasme que la sensualité de sa sculpture provoque et signe avec son Balzac, rejeté de son vivant, le point de départ incontesté de la sculpture moderne.
A 60 ans, enfin reconnu, il devient le sculpteur le plus célèbre avec Michel-Ange.

Bande annonce

Lien vers le site officiel du festival de Cannes : ici